Charlotte Gainsbourg devant plus d’un millier de personnes à la Coopé, à Clermont (La Montagne)

Charlotte Gainsbourg devant plus d’un millier de personnes à la Coopé, à Clermont (La Montagne)

0

Charlotte Gainsbourg sur la scène de la Coopérative de Mai entre ombre et lumière. © photo jean-Louis Gorce

Charlotte Gainsbourg sur la scène de la Coopérative de Mai entre ombre et lumière. © photo jean-Louis Gorce

Comme prévu, le set livré par Charlotte Gainsbourg, ce jeudi soir, à la Coopérative de mai, a été excellent. Parce que de belles chansons, parce qu’une belle créa, parce qu’un vrai show, parce qu’une artiste.

Par Julien Dodon, La Montagne, 1er juin 2018

Charlotte Gainsbourg à la Coopérative de Clermont Ferrand © photo jean-Louis Gorce

Il est quelques évidences. De ces choses dont on ne pourrait pas discuter pendant des heures. On peut aimer, ou pas. Dire que… Mais Charlotte Gainsbourg, c’est juste un supplément de classe, un plus d’élégance. Le concert qu’elle a donné jeudi soir affirme l’artiste encore un peu plus, la femme, la fille. L’auteur.

Bon sang ne saurait mentir dit l’adage. Tellement vrai en l’occurrence. Charlotte espère qu’il y a d’elle dans ce magnifique album Rest lorsqu’on lui fait remarquer que l’on entend parfois Jane Birkin ou Serge Gainsbourg. Elle espère, et a raison, mais quoi qu’il en soit les accents familiaux demeurent présents, audibles, visibles. Sans même évoquer les reprises de Charlotte for ever ou encore Lemon incest en guise d’ultime rappel après une heure et quart de show.

Charlotte Gainsbourg à la Coopérative de Clermont Ferrand © photo jean-Louis Gorce

« Pas anodin d’être ici… »

Un show d’une précision rare, d’une très haute définition. Un son ad hoc, pour servir de magnifiques chansons que le line-up tient à la perfection, à renfort de machines. C’est beau. Encore une fois, c’est élégant. Sobre, pudique. À l’image de l’artiste en fait.

Charlotte Gainsbourg à la Coopérative de Clermont Ferrand © photo jean-Louis Gorce

Charlotte, la plupart du temps derrière son clavier, ne partagera que quelques mots. Pour dire son plaisir d’être à nouveau ici à Clermont, rue Serge-Gainsbourg « ce n’est pas anodin pour moi », ou pour rappeler qu’elle dédie ses concerts à sa sœur Kate. Charlotte Gainsbourg sera sur la scène de Primavera ce soir, à Barcelone. Un énorme festival. Comme elle était jeudi soir sur celle de la Coopérative de Mai. Privilège puisque le public clermontois a assisté au seul show en salle qui sera donné en France. Charlotte… Charlotte for ever.

 

Comments are closed.