Charlotte Gainsbourg en concert à Clermont-Ferrand le 31 mai

Charlotte Gainsbourg en concert à Clermont-Ferrand le 31 mai

0

Par Julien Dodon, La Montagne, le 15/05/2018,

La seule salle de France qui accueillera un concert de Charlotte Gainsbourg cette année est la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand. Ce sera le 31 mai à 20h30. Vous devriez y aller !
Depuis son appartement new-yorkais, quelques jours avant de reprendre une tournée qui passe exceptionnellement par Clermont-Ferrand, la Coopérative de mai le 31 mai prochain, Charlotte Gainsbourg évoque son – magnifique – album Rest dont elle a signé tous les textes. Elle revient sur les Victoires de la musique, sa capacité à désormais appréhender la scène avec plus d’assurance, etc. Comme à son habitude, Charlotte Gainsbourg dit et fait les choses avec autant de simplicité que de classe. Extraits.

Vous avez, pour la première fois, écrit les textes de tous les titres de votre album Rest.

Ca m’a pris beaucoup de temps pour assumer. J’avais essayé, je ne m’en sentais pas capable. Puis j’ai abandonné l’idée d’être aidée. J’ai rassemblé tout ce que j’avais fait jusqu’alors et j’ai constaté que je préférais mes erreurs, mes maladresses plutôt que des mots écrits par moi et revisités par d’autres. Décider de ne pas collaborer a été un vrai tournant. Jusqu’alors, j’étais très passive, me disant « il y a des gens tellement plus talentueux… » (…) Lorsque j’ai travaillé avec Beck ou Jarvis Cocker, ils avaient une plume tellement évidente qu’il était également évident pour moi de m’adresser à d’autres personnes, en l’occurrence à eux. D’autant plus que je n’arrivais pas à écrire en anglais…

Du studio à la scène. L’exercice du live a toujours été difficile, et désormais??

J’ai toujours été très mal à l’aise, c’est vrai. Ça me paniquait de me sentir si peu capable. Aujourd’hui ça a un peu changé. Déjà j’ai un piano devant moi, qui me rassure. Et puis grâce à SébastiAn, on a pu mettre ma voix en avant. J’ai toujours lutté contre les instruments, en live, c’était compliqué de m’assurer un niveau de voix vu ce qu’elle est. Là, j’ai beaucoup moins à peiner.

Une Victoire de la musique, ça participe également de votre mieux-être sur scène??

Sur le moment c’était très important. J’étais très flattée. Rest est un album particulier, parce que j’ai signé les textes, parce qu’il parle beaucoup de ma sœur?; il y a donc quelque chose de très précieux autour de lui. Cette victoire, je l’ai embrassée de manière très heureuse. Après…, on passe à autre chose. Et puis voilà, c’est un peu compliqué de s’estimer au-dessus des autres, il faut relativiser. C’est juste bien de faire partie d’une scène musicale, voilà. Mais oui, ça aide, ça rassure.

 

 

Comments are closed.