Charlotte Gainsbourg @ Le Bikini, Toulouse, 15 Mai, 2012

Charlotte GainsbourgCharlotteGainsbourg-2012-05-15-LeBikini-ToulouseCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte Gainsbourg
Charlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte Gainsbourg
Charlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte Gainsbourg
Charlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte GainsbourgCharlotte Gainsbourg

Charlotte Gainsbourg, un petit lynx au Bikini

Propos recueillis par Jean Manuel ESCARNOT, LibéToulouse, 15 mai 2012

MUSIQUE. Blouson noir et santiags en daim. Un petit lynx paumé dans les rues de Los Angeles: Charlotte Gainsbourg apparaît ainsi dans le clip de « Terrible angels », le single tiré de son dernier album « Stage Whisper ».

Actrice et chanteuse, elle mène de front la présentation d’un film en compétition à Cannes, la préparation du prochain film de Lars Von Trier et une tournée d’une quinzaine de dates accompagnée par le musicien néo zélandais Connan Mockassin. Elle sera sur la scène du Bikini ce mardi 15 mai.

A la sortie de la balance de son concert de Montpellier, elle a répondu aux questions de LibeToulouse. Sa voix est tellement craquante qu’on en bégaierait d’émotion… Entretien :

LibéToulouse : En tournée on passe son temps à voyager en bus d’une ville à l’autre. Cela vous inspire-t-il ?
Charlotte Gainsbourg : Lors de la dernière tournée je m’étais dit que cela serait inspirant de repartir sur les routes. En fait, on voyage souvent la nuit les rideaux fermés. Je ne vois pas grand-chose. Je suis tournée vers ce que je fais au moment où je le fais. Et comme je suis en famille, je suis prise par d’autres obligations…

Comment se passe la rencontre avec le public ?
Charlotte Gainsbourg : Jusqu’ici on ne faisait que répéter. A la fin des répétitions, on a très envie de convaincre les gens. J’aime ça. Avec cette tournée, je réalise que c’est encore plus vrai.

Sur le clip de « Terrible angels » titre très électro de votre dernier album vous apparaissez comme paumée au milieu d’une bande de doubles qui dansent autour de vous…

Charlotte Gainsbourg : J’aime ce titre. Il parle de mes propres peurs. Je suis mon pire ennemi. C’est ce que je voulais y mettre. Nous l’avons fait à Los Angeles au retour de la précédente tournée avec Beck Hansen (musicien américain compositeur et producteur du précédent album de Charlotte Gainsbourg IRM). Je lui avais demandé de m’écrire quelque chose de « costaud ». J’ai trouvé rigolo d’en faire une chorégraphie. Ça s’y prêtait bien.

Votre dernier album s’intitule « Stage Whisper ». Comment traduisez- vous cela ?

Charlotte Gainsbourg : « En aparté ». C’est un jeu de mots. Il correspond bien à ma rencontre avec le public. J’ai trouvé qu’il correspondait bien à ce que je voulais faire.

Vous partagez avec le chanteur Pete Doherty l’affiche de « Confessions d’un enfant du siècle », le film de Sylvie Verheyde tiré du roman d’Alfred de Musset et présenté à Cannes cette année. Cette rencontre va-t-elle se prolonger en musique ?

Charlotte Gainsbourg : Non ! absolument pas.

Charlotte Gainsbourg, « Stage Whisper » chez Because Music ; Concert au Bikini le mardi 15 mai à 19h30 au Bikini.

Reviews

The following two tabs change content below.

Aurélie M

Je tweet, je blog, je tumblr, je facebook, je Google+ sur Charlotte et Serge Gainsbourg. Je me souviens être tombée sous le charme de Charlotte dans l’Effrontée, de fil en aiguille, j’ai ensuite développé une passion pour la musique de Serge. Qui j’aime le plus des deux ? Je ne saurais dire.

Charlotte Gainsbourg © 2017 All Rights Reserved

Charlotte Gainsbourg Forever

Edited by Aurélie M

Powered by WordPress